Air du temps

  • Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée, où est la cohérence ?

    Je le dis tout de suite ; il faut encourager la mobilité douce et je crois que tout le monde est d’accord là-dessus. Cependant, quand je lis le texte voté en juin 2016 pour une mobilité cohérente et équilibrée, je me demande où se trouve la cohérence…

     

    Voici un extrait des arguments du Conseil d'État à l’époque ;

    « L’État se doit d’optimiser les réseaux existants afin d’améliorer les déplacements en fluidifiant la circulation de l’ensemble des modes de transport de façon complémentaire. Parallèlement, il doit répondre à la croissance des besoins de mobilité par la construction de nouvelles infrastructures adaptées aux différents usages. »

    Malheureusement, dans la réalité, on a l’impression que l’état s’est précipité, comme si on avait soufflé à Monsieur Dal Busco que le COVID est peut-être une opportunité à saisir pour faire le plus rapidement possible les changements nécessaires… Aussi rapidement que possible et sans information ni concertation… Et le problème est bien là ; comment ne pas se rendre compte qu’une grande partie des aménagements pour les cyclistes n’ont pas été suffisamment étudiés et réfléchis ?

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Humeur, Mobilité 1 commentaire