G-46L9RX6LJS

Avoir des résultats !

« Seule l’initiative apporte des résultats et c’est ce que nous voulons » (Lisa Mazzone lors du débat sur Infrarouge)

Je ne parviens pas à être d’accord avec cette affirmation de Madame Mazzone.

 Il faudra désormais choisir entre engager un jeune diplômés ou un juriste pour certaines sociétés. 

 Que nous soutenions l’initiative ou le contre-projet, nous sommes pour les droits humains et la protection de l’environnement. Ici on parle d’une initiative qui souhaiterait que des entreprises suisses puissent être jugées devant des tribunaux suisses pour des faits commis à l’étranger par leurs filiales juridiquement indépendantes ou même par leurs relations d’affaires … 

 

J’ai beau chercher, je ne vois pas où on va trouver des résultats avec ça… Pour moi c’est de la communication, on vient fait croire au peuple que la Suisse a la capacité de changer la face du monde à elle seule… Je n’approuve pas cette méthode et je valide volontiers un contre-projet qui édicte de vraies mesures, prévoit un devoir de diligence, des rapports, une surveillance et des sanctions renforcées pour les entreprises actives dans les secteurs sensibles et à risques et prévoit même des amendes pour les entreprises qui ne joueraient pas le jeu, ce qui n’est pas le cas de l’initiative.

 Ce qu’il faut selon moi, et heureusement, elles existent déjà et sont renforcées et actualisées d'année en année, ce sont des directives internationales. L’Union Européenne notamment, a l’occasion ici de montrer son utilité. Le Conseil fédéral le souligne par ailleurs, "la Suisse veut s’aligner sur les standards internationaux et notamment Européens", elle ne souhaite en aucun cas faire cavalier seul comme c’est le cas avec cette initiative.

 Et encore une fois, je me demande si on réalise à quel point, il sera difficile d’organiser un jugement en suisse, pour des faits qui se sont déroulé à des milliers de kilomètres de là, le rassemblement des preuves et les enquêtes vont prendre beaucoup de temps pour aboutir … Et dans certains cas, le droit suisse restera impuissant ou insignifiant, par exemple dans le cas du travail des enfants, car il ne permet pas les dommages-intérêts punitifs que le droit américain autorise. Ainsi, même si un cas de travail indu des enfants était établi après des mois ou des années de procédure, le juge civil suisse n’aurait pas de moyen utile d’infliger de sanction. Est-ce que c’est cela apporter des résultats selon Mme Mazzone ? Si le Conseil Fédéral, le parlement ainsi que de nombreuses associations économiques et paysannes soutiennent le contre-projet, ça n'est pas parce qu'ils sont à la botte de lobby ou qu'ils sont opposés aux droits humains, mais parce qu'une telle initiative représente une charge supplémentaire ... sans apporter de résultat concrets pour la société.

Nous allons charger les tribunaux, charger les entreprises qui devront choisir entre engager un juriste ou un nouvel employé, peut-être un apprenti ou un jeune diplômé afin de pouvoir démontrer que les matériaux qu'ils importent, ou les filiales étrangères avec lesquels ils travaillent, voire leurs fournisseurs, sont conformes et respectent la volonté de cette initiative... Je suis d'accord avec Madame Mazzone finalement, je souhaite aussi des résultats. Avec le contre-projet, je suis certain d'en avoir, avec l'initiative, je suis certain d'assister à des procès surmédiatisés et pas certain de voir les résultats au bout du tunnel

Lien permanent Catégories : Humeur, Votation fédérale 3 commentaires

Commentaires

  • Ce qui est génial avec cette initiative c'est que chaque fois qu'un opposant s'exprime il fait de la pub pour. Du jamais vu. Car les initiatives passent rarement la rampe.
    Alors je vous encourage à continuer dans cette veine, c'est tout bénef !
    Après les mensonges éhontés de KKS, et les quelques courageux qui osent encore venir nous menacer de l'exode de cette manne fiscale, voici ceux qui nous disent que, quoi qu'il arrive, les puissants feront comme ils l'entendent.
    Ce ne sera vraisemblablement pas tombé la l'oreille de sourds.

  • Bonjour Monsieur Jenni,

    Merci pour votre commentaire.

    On n'est visiblement pas du même avis, mais surtout, je crois que vous avez mal compris mon article. Si à la lecture de celui-ci le commentaire qui vous vient est de dire que je fais l'apologie des "puissants" alors j'ai du probablement très mal m'exprimer et j'en suis navré...
    Pour faire très court, la seule chose que je dénonce en particulier avec cette initiative, c'est que selon moi, a part proposer quelques procès spectaculaires, elle ne fait rien de concret contrairement au contre-projet. Mais je n'ai aucun doute que nous ne parviendrons pas à nous mettre d'accord sur ce sujet vu vos précédents commentaires.

    Meilleures salutations et bon dimanche à vous !

  • A mon tour de vous remercier pour ces échanges courtois qui sont plutôt rares dans la blogosphère. Et j'apprécie votre ouverture à la publication d'avis contraires qui est encore plus rare.
    Que du bonheur !

Les commentaires sont fermés.