G-46L9RX6LJS

Ville de Genève - La publicité va disparaître des rues genevoises

Interdire, réécrire, limiter… Ainsi vont les décisions de la majorité du Conseil municipal en ville de Genève.
 
Donc, à l’horizon 2025, la ville de Genève n’aura plus de publicités commerciales sur ces panneaux d’affichages. Est-ce que réellement il n’y aura plus de publicité ? Absolument pas, les vitrines des magasins, les trams, les bus, les taxis, etc. Tous pourront s’en donner à cœur joie.
 

Ce qu’il faut comprendre, une majorité du plénum souhaite pouvoir imposer l’affichage qu’il désire.
 
Et même quand on discute de la possibilité d’un contre-projet, la majorité de gauche nous répond non, on interdit un point c’est tout. Et pourtant, le contre-projet aurait permis à l’ensemble des habitants de la ville de s’exprimer, on aurait pu souhaiter un vrai débat démocratique sur ce sujet.
 
Pourquoi ne pas avoir voulu discuter, se mettre d’accord, trouver des solutions au lieu d’interdire tout simplement ? Je ne comprends pas cette manière de vouloir imposer sans cesse sa vision, à part cliver et figer les positions, on ne bâtira rien de durable pour la cité.
 
Ainsi, la gauche se donne bonne conscience, menace des centaines d’emplois directs et indirects, réduit les recettes de la ville et décourage les investissements privés le tout pour enrichir encore plus les GAFAM qui sont pourtant si critiqués par la majorité.
 
Regrettable.
Lien permanent Catégories : Genève, Humeur 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.